Gestion informatique de compétition et création de sites web.

Système de notation

Développement de système de notation sur tableur excel, entièrement automatisé et sécurisé. Résultats imprimables et en PDF instantanés. En savoir +

Création Site Web

Création de site à partir du CMS joomla. Site de base avec page blog, gestion de fichier, galerie photos et agendas pour gérer vos événements..En savoir +

Faites le vous même

Bientôt! Gérez vos compétions de natation synchronisée en ligne, simple et complet. En saisie direct ou par tablettes pour avoir les scores instantanéments. En savoir +

Je vais vous raconter une partie de mon engagement comme bénévole dans le monde de la natation synchronisée. Je vais essayer de faire bref (je pourrais écrire un bouquin) et passer beaucoup d’épisodes, mais il a eu des moments très dur où j’avais décidé de partir, mais à chaque fois des personnes m’ont persuadé de rester, grand mal m’en a pris.

 

Tout a commencé lorsque ma fille a décidé de faire de la natation synchronisée, nous avons inscrit notre fille au club de Pessac ou dès la seconde année j’ai commencé à m’investir. J’ai commencé comme webmaster et j’ai développé un site internet pour la communication et l’année suivante j’intégrai le bureau comme trésorier ou je suis resté quelques années, jusqu’à la scission de la natation course et de la natation synchronisée, je vais passer sur cette histoire qui n’a pas grand intérêt si ce n’est comme d’habitude le désintéressement des dirigeants natation course pour la discipline de natation synchronisée. Pendant toutes ces années j’ai développé et maintenu le site internet (en plus d’être trésorier), mais là encore cela n’a pas très bien terminé, les gens n’ont aucune reconnaissance de ce que les personnes font, même si la reconnaissance n’est pas mon leitmotive principal, un merci de temps en temps est appréciable, encore aujourd’hui le site utilisé par le club de Pessac est de ma conception, il y a eu des changements de dirigeants plusieurs fois ces dernières années et malgré le fait que même après mon départ j’ai continué à maintenir le site internet, aucun des derniers dirigeants n’a même pris la peine de me contacter, pour cela j’ai arrêté cette année d’entretenir le site que j’ai fait pendant plus de 10 ans sans même un merci.

Depuis maintenant 6 ans (plus très sûr de la durée)  je me suis investi dans le comité d’Aquitaine en tant que référent informatique pour la natation synchronisée et là les ennuis ont commencé, à part les personnes qui étaient à la commission natation synchronisée personne n’a demandé ce que je faisais et le comité n’a jamais reconnu ce que je faisais, ceci dit cela n’avait aucune importance, encore aujourd’hui malgré un changement de présidence, le nouveau bureau n’a que très peu voir pas du tout d’intérêt pour la discipline de la natation synchronisée (j’ai entendu pas mal de chose sur la synchro  au hasard des rencontres) pour faire simple, la nation synchronisée n’existe pas vraiment pour eux, je ne vous dis même pas ce qu’il doit être fait pour obtenir quelques euros, alors que la natation synchronisée équilibre voir est excédentaire sur son budget. Mais même cela les dirigeants du comité ne le reconnaissent même pas. Je peux vous assurer que des personnes du comité m’ont qu’ils n’en avaient rien à faire de la synchro et que pendant un colloque informatique, les représentants du comité d’Aquitaine on dit que le seul atelier où ils allaient dormir était celui de la synchro, sans même en connaitre le contenu, ça a beaucoup fait rire.

Il y 5 ans (la aussi je ne me souviens plus trop), une application Narval pour la gestion des épreuves socles était présentée, pas grand-chose ne marchait et rien n’était automatisé, au cours d’une formation inter régional sur cet outil informatique, j’ai critiqué cette application et l’on m’a dit que je n’avais qu’à contacter la personne responsable et proposer mon aide, ce que j’ai fait. J’ai participé au développement de cette application et la personne qui était en charge n’arrivait plus à faire quelle marche correctement (j’ai les mails), j’ai proposé de m’en occuper et l’application marchait de nouveau, mais la personne en charge de cette application n’a jamais parlé de mon implication, il n’a même pas daigné me présenter lors d’un colloque ou j’étais présent pour cette application, j’ai donc décidé de me retirer. La seule réponse que j’ai eu de sa part est, je cite « Il va falloir que je m’améliore sur excel » rien d’autre.

Un an plus tard, la FFN n’avait plus aucun outil de notation, certaines personnes connaissant mes compétences m’ont contacté pour me demander si j’avais des outils pour les différentes compétitions et effectivement j’avais développé pour notre région des outils entièrement automatisés qui marchaient parfaitement et que j’ai donné pour faire les compétitions, comme cela marchait bien il a été décidé par la FFN de les utiliser sur les championnats de France, j’étais fier!

J’ai amélioré cette application au fil des mois jusqu’à ce qu’elle soit très performante et entièrement automatisée en rapport avec les engagements extranat de la FFN. Quelques mois plus tard, la personne autoproclamée représentant de la natation synchronisée à la commission informatique de la FFN arrive avec son application et décide que la natation synchronisée devait utiliser ses tableurs.  La commission natation synchronisée  lui explique qu’ils ont des tableurs qui marchent parfaitement mais cette personne insiste et la commission natation synchro décide de faire tester les 2 versions par les différents référents informatiques des régions. Résultats, une peut être 2 personne arrivent à faire fonctionner plus ou moins les tableurs de cette personne, le résultat est sans appel, mes tableurs deviennent les tableurs officiels, mais cela ne lui plait toujours pas et cette personne insiste, là encore la commission synchro décide une seconde batterie de tests pendant un championnat de France, j’accepte volontiers et le système de notation sera doublé sur les championnats de France. Au même moment cette personne demande au service informatique la FFN de changer la structure des fichiers des engagements extranat de façon à ce que ça ne soit plus compatible avec mon application (hasard ?), mais que ce soit compatible avec la sienne qui n’a aucune automatisation (copier/coller), on complète avec des copier-coller. J’avertis la commission synchro que je ne ferais pas les championnats de France vu que ça n’est plus compatible et qu’ils peuvent utiliser les autres tableurs. La commission synchro après avoir lutté avec le service informatique obtient que les 2 fichiers avec les structures différentes soient disponibles pour les championnats de France. La présidente de la commission natation synchronisée, ainsi que quelques autres personnes me persuadent de rester, ce que je fais (dommage pour moi).

Arrive les championnats de France à Angers ! Tout content, tout est prêt, réunion avec la juge-arbitre pour la mise en place informatique de la compétition, doublement des applications, normalement 4 personnes, d’un coté 2 personnes avec mes tableurs et 2 autres avec les tableurs de la personne de la commission informatique.

On commence ! Manque de chance, la personne de la commission informatique se dit Chief recorder (donc le chef), fait la répartition sur la table informatique et décide qu’il n’y aura que 2 personnes avec chacune un tableur de chaque, il décide des places et je n’ai même pas une place à cette table et je dois m’assoir par terre derrière, je lui demande quand même ce qu’il se passera si les différents tableurs n’ont pas le même score, il me répond « pas d’inquiétude mes tableurs marchent parfaitement et on aura le même score sur les différents tableurs » (les miens marchants vu qu’ils avaient déjà servi, mais on ne sait jamais).

Que s’est-il passé au premier ballet ?  Les scores étaient différents et nous ne pouvions donner le score du ballet, j’ai eu un moment de doute en me demandant si ce n’était pas mes tableurs qui avaient un problème et je stressais, je regarde Patrick (la personne qui était sur mes tableurs) qui rigolait, le connaissant bien je m’approche plein de doute et il me dit de ne pas m’inquiéter, des erreurs sur l’autre tableur avaient été signalé et la personne n’a pas pris la peine de les débugger, Après vérification les miens étaient bons. La juge-arbitre de la compétition arrive agacée (on peut comprendre) et demande ce qu’il se passe, après explication, la juge arbitre décide de faire partir de la table quelques personnes et demande que je m’installe pour doubler Patrick pendant tous la durée des championnats de France, ce qui n’a pas empêché de tester les autres tableurs en même temps, mais pendant toute la durée des championnats de France,  il n’a pas été possible de sortir le moindre résultat avec les autres tableurs, pire il n’ a pas pu faire la finale sous prétexte que les règlements FINA prévoyaient 12 ballets maximum en finale et qu’il respectait la réglementation, sauf qu’il y avait 16 ballets sur la Finale en France. Après cette compétition la commission synchro à décider que seuls mes tableurs seraient officiels.

Je vous passe les convocations à la FFN par la commission informatique pour me justifier, c’était des moments difficiles, mais j’ai tenu bon pour la discipline, épaulé par la commission natation synchronisée.

Les colloques informatique:

Intégré au collectif extranat, je suis convié au colloque informatique de Marseille, le colloque se passe bien,je présente l'atelier natation synchronisée ou je fais une démonstration du nouveau système de notation déporté. Pendant ce colloque, j'étais avec le référent informatique région MP et nous croisons le président MP, le référent demande s'il y a espoir d'acheter le matériel pour utiliser le nouveau système, et pour réponse nous avons eu droit à un doigt d'honneur et il est parti en rigolant (tout dans la classe). Je demande plusieurs informations comme la liste des officiels et les ID catégories, on me répond en assemblée devant toutes les personnes présentes que je les aurais sans problème. 2 mois passe et je me permet d'écrire à la personne qui devait me les faire parvenir et cette personne me répond que je ne peux pas lui écrire directement, qu'il faut écrire à la personne idoine (mot à la mode pour la commission et le service informatique de la FFN) de la natation synchronsiée. J'ai bien sur obtenue les fichiers avec les ID, mais jamais la liste des officiels et je n'ai plus jamais écrit directement à cette personne. Procédure confirmée par le président de la commission informatique ou je devais soumettre pour validation tout mon travail à la personne idoine.

Second colloque à domicile, Bordeaux. La ça ne se passe pas trop mal, mais la personne idoine va présenter mon travail, je ne trouve pas ça très normal et me bat pour que je puisse présenter moi même mon travail et on m'accorde la moitié du temps prèvu pour l'atelier (petite victoire, mais je m'en contente).

Colloque informatique de Toulouse, alors la c'est le summum, pour commencer, j'arrive et je suis le seul a ne pas avoir de réservation à l'hotel, l'hotel etant complet on m'a envoyé à l'hotel voisin ou je me suis retrouvé seul et ou j'ai du avancer les frais d'hotel, super. Atelier natation sycnhronisée, personne ne m'a rien demandé, je vois dans le programme officiel, atelier "Les Plaquettes", je ne vais pas me battre tous les ans et je décide d'être comme les autres un spectateur vu que je ne sais pas ce que sont "les plaquettes", mais quel ne fut pas ma surprise de voir qu'en fin de compte, la personne "idoine" présentait mon système de notation php déporté, tout cela sans m'avoir averti ou sans me demander le moindre conseil ou quoi que se soit. J'ai du intervenir plusieurs fois sur le premier atelier, cette personne ne sachant pas toujours de quoi elle parlait et je n'ai pas assisté aux 2 ateliers suivants. Que dire aussi des personnes de ma propre région qui disaient assez haut et fort que le seul atelier ou ils allaient dormir était celui de la natation synchronisée. Que dire aussi de la demi journée commerciale ou une entreprise est venue pour vendre ses produits, au moins tout le monde étaient d'accord, ça n'avait rien à faire la, et l'atelier sécurité informatique, le document datait de 2005 et faisait référence à des virus du type Tchernobyl, virus datant de 1998 et touchant les version windows 95/98 et millenium (on est en 2016 quand mêrme), une chose était à jour les ransomware, à part faire peur aux personnes présentes aucune solution n'a été proposé alors qu'ils en existaient.Tout cela est rageant et consternant et l'intèrêt de ses colloques restent à prouver.

Pendant la seconde année, je décide (on ne m’a rien demandé) de développer une application en php sql, afin d’avoir un système de notation déporté par tablette avec résultats en direct, j’ai testé cette application pour la première fois à un championnat de France à Tours, je voulais juste faire une démo et il avait été demandé aux juges de venir si possible avec une tablette ou un ordinateur, tous les juges ont joué le jeu, j’ai fourni le routeur et le serveur. Un test a été fait dans une salle où les juges ont été impressionné et on m’a demandé de le faire en direct, et ça a marché directement, une partie du staff de la commission synchro a applaudi à l’annonce de la première note en direct, le championnat de France c’est parfaitement déroulé et pour la première fois tout était en direct. J’ai été félicité par les personnes investies dans la natation synchronisée et m’ont dit que je venais de faire basculer la natation synchronisée dans le 21-ème siècle.

Il a été décidé que cette application serait utilisée sur tous les championnats de France, et que nous serions en alternance avec la personne de la commission informatique sur les championnats de France. La FFN achète alors tous le matériel nécessaire pour la mise en place. Mais à chaque championnat de France où je n’étais pas, la personne laissait entendre que je n’utilisais pas la même version et que ça ne marchait pas vraiment, je vous passe les réparations que je devais faire les compétitions suivantes, vu que les PC ne marchaient des fois plus du tout et que les réglages routeurs étaient effacés. Bref je ne savais pas trop quoi faire, heureusement la région lyonnaise désirant faire avancer les choses achète le matériel et utilise mon application (vu la suite, j’en suis désolé pour eux). Yves le référant informatique de la région lyonnaise confirmera à la commission natation synchro que tout marche parfaitement.

Mon application a été utilisé pendant près de 3 ans, je n’ai eu de cesse de l’améliorer ainsi que les tableurs pour les régions qui ne pouvaient pas acheter le matériel nécessaire. Tout marchait parfaitement.  A savoir aussi qu’entre temps, j’avais refait Narval entièrement, qu’il était automatisé et qu’il y avait un suivi des synchronat intégré, que j’ai développé avec l’aide de Patrick le suivi des officiels lui aussi automatisé et enfin le Classement National des Clubs, au début je ne voulais pas le faire par manque de temps, mais comme d’habitude, il n’y avait rien pour le faire, le service et la commission informatique n’ayant pas de temps, ni d’argent à investir pour la natation synchro.

Bref au bout de 3 ans je développais bénévolement tous les outils utilisés en France par la natation synchronisée.

J’ai même fait 2 ans de suite l’open de France, j’ai sur cette compétition été payé la première année environ 15% du tarif pratiqué par la société faisant généralement cette compétition (pour me rembourser des congés sans solde que j’avais posé pour cette compétition). Malgré le fait que la compétition se soit parfaitement bien passé et que j’ai été félicité par tous les acteurs, j’ai été clairement défoncé par mail par le président de la société organisatrice. Et la encore je me dis, je ne ferais plus l’Open, autant qu’ils paient plein tarif chez le prestataire habituel, ça leur fera du bien. Mais là encore, (je suis vraiment bête, et j’aime bien me faire mal apparemment), la FFN et la société organisatrice n’ayant pas d’argent à mettre sur la synchro, me demande quand même à nouveau de faire l’open de France, j’ai quelques personnes au téléphone qui arrivent à me convaincre, mais la du coup je le fais vraiment comme prestataire, mais je reste quand même 60% en dessous du prix de l’ancien prestataire. Je fais l’open de France 2017 et tout se passe vraiment bien, même quelques personnes de la FINA me félicite pour l’organisation et je me dis vivement l’année prochaine.

Mais voilà, il y a les élections du nouveau bureau à la FFN, je ne vous parle même pas des tractations en coulisse. On peut penser qu’avec le changement de président il va y avoir des changements et que la synchro pourra être enfin reconnue à sa juste valeur, mais pour moi c’est tout l’inverse qui c'est passé.

Je n’ai carrément pas apprécié la manière dont l’ancienne présidente de la commission synchro a été débarqué, cela s’est vraiment mal passé et elle a été jeté comme une malpropre malgré son investissement pour la discipline depuis de très nombreuses années, cette personne ne fait pas de politique et ne vivait que pour la synchro, allait partout, courrait partout et essayait vraiment de faire avancer la synchro, elle n’était bien sûr pas seule, il y avait un peu de monde pour la soutenir. Mais malgré le fait qu’elle ne fasse pas de politique, la politique la tuée et elle est partie avec des mots très dur de la part du nouveau président de la FFN à son égard. La je me suis posé la question sur mon engagement et me demandant si j’allais rester ou pas, je me donnais jusqu’à la fin de la saison pour réfléchir, c’était sans compter le coup de grâce !

Compostions de la commission informatique, assez simple on prend quasiment les mêmes et on recommence, même représentant auto proclamé synchro par lui-même et le président de la commission informatique. Ma décision est prise, j’ai lutté pendant 3 ans contre ces personnes pour la natation synchronisée, mais je ne me sentais pas la force de repartir avec les mêmes personnes pour 4 ans minimum (au moins une personne), je pars sans attendre la fin de la saison. Je décide même d’envoyer un courrier recommandé dans lequel je demande à la FFN de ne plus utiliser mon application tablette pour laquelle j’avais déposé un copyright.

Afin de ne pas pénaliser la natation synchronisée, je laisse tous les tableurs que j’ai développé pour que la saison en cours puisse se terminer sans problème et c’est ce qui s’est passé, tous les championnats de France se sont passés sans le moindre problème.

Je rappelle que tous les tableurs que j’ai laissés ont fait leurs preuves et marchent parfaitement.

Saisons suivantes :

Je ne fais plus parti de quoi que se soit et je ne fais plus de bénévolat à la FFN (un petit peu en Aquitaine pour rendre service), mais voilà ils n’ont pas d’autres outils que mes tableurs, bravo pour l’anticipation, personne n’a pensé à quoi que se soit pendant les 6 mois passés.

Pour la saison 2017 il n’a pas été possible de sortir un classement national des clubs, ils ont essayé mais n’ont pas réussi, à qui la faute me direz-vous ? C’est assez simple, d'après la FFN c’est de ma faute, ils n’ont pas réussi parce que les résultats classements des années précédentes étaient incohérent et que plutôt faire pareil, ils n’en feront pas.

Les compétitons commencent, la personne en charge de l’informatique (toujours la même) tente de modifier mes tableurs pour les adapter à la nouvelle règlementation, les tableurs sont assez complexes et sont bourrés de formules et de macro. Beaucoup de choses ne marchent plus, plus il y a de remonté des régions et moins ça va. L’automatisation des engagements ne marchent pas pour certaines catégories, retour au copier-coller, les classements se font mal, certains affichages ne marchent plus, les résultats PDF ne marchent plus, pire certains scores sont faux, avec utilisations de mauvais coefficient et les pénalités se calculent mal, il y a de fortes chances que les résultats des championnats de France hiver 2017-2018 soient faux, cela ne change peut-être pas les classements ni les qualifications, mais rien n’est moins sur, les championnes de France sont-elles les bonnes ? On peut se poser la question.

Pour les régionaux Juniors rien ne va plus, une version sort quelques jours avant les compétitions, certaines compétitons doivent être recalculées entièrement à la main, en 2 jours il y a 4 versions différentes, malgré les messages rassurants disant que tout est vérifié, ça ne marche toujours pas, certains résultats et classements sont toujours faux, tout le monde à peur de ce qui va se passer pour les N3 et les championnats de France qui suivront.

Et devinez qui est responsable de tout ça ? Il parait que c’est moi, je suis parti en les laissant dans la m…. !

Bravo à la commission synchro, commission informatique et au service informatique de la FFN pour leur anticipation et la responsabilité qu’ils pensent avoir.

On m’a tout de même contacté pour répondre à l’appel d’offre pour l’open de France 2018, j’ai été assez surpris, et après discussion par téléphone avec la personne qui gère cet évènement  j’y ai  cru. Bizarrement l’ancien prestataire a baissé drastiquement son tarif (de moitié) et malgré le fait qu’il soit toujours au moins 2 000 euros supérieur à mon offre, ils ont pris l’autre prestataire. Pas de problème, l’année prochaine je ne serais pas la et ils verront s’il fait le même tarif.

Comme déjà dit dans mon précédent article : https://www.dmellot.fr/9-non-categorise/76-je-retrouve-ma-liberte-merci-monsieur-sezionale

La route pour la natation synchronisée va être longue et difficile, mais je souhaite vraiment de bonnes choses à la natation synchronisée maintenant appelé Natation Artistique.

Un grand bravo à toutes les personnes ayant lu ce document jusqu’au bout !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Visiteurs

Aujourd'huiAujourd'hui7
Cette semaineCette semaine83
Ce mois ciCe mois ci584
TotalTotal26554

Qui est en ligne

Nous avons 114 invités et aucun membre en ligne